Sport chez les seniors: Ce qu’il faut éviter

Souvent recommandé pour les personnes âgées, le sport présente de multiples bénéfices, protégeant contre la diminution des capacités fonctionnelles et la perte de mémoire. Cependant, une pratique régulière et excessive peut provoquer des effets néfastes pouvant causer l’infarctus du myocarde ou des importants accidents musculaires. Il importe donc de prendre certaines précautions notamment pour les seniors qui sont plus exposés au risque d’accidents sportifs. Voici la liste de ce qu’il faut éviter.

L’absence de visite médicale

Après la quarantaine, le contrôle médical d’aptitude est exigé avant de s’initier ou de reprendre des activités sportives. Ceci, pour un examen approfondi de l’état de la personne qui pourrait ne pas supporter des exercices physiques importants. En effet, tous les sports nécessitent le travail des systèmes articulaires, musculaire, respiratoire et cardio-vasculaire. Alors pour les personnes présentant des troubles, faire du sport peut aggraver les maladies existantes. Il s’agit d’une visite complète sur l’état général de la personne et basé sur ses antécédents médicaux.

La pratique des sports nocifs pour les articulations

Bien que recommandé, toutes les activités sportives ne s’adaptent pas aux seniors. Seule les catégories des gymnastiques douces leurs sont accessibles comme l’aquagym, le footing, la marche nordique, le vélo extérieur. Ils doivent éviter de faire des sports extrêmes comme l’escalade, le crossfit ou la base jumping.

La bigorexie

L’addiction au sport ne devrait jamais atteindre les seniors au risque de se retrouver dans un état de santé critique. Ce qu’ils doivent faire, c’est une pratique légère et équilibrée en faisant une séance à trois fois par semaine et en adoptant un régime alimentaire bien équilibré. L’idéal, c’est de faire appel à un coach sportif pour un suivi régulier des activités à faire et des régimes à adopter.