Le ba. Ba du bandage médical

On utilise les bandages médicaux dans le cadre des soins infirmiers. Ils permettent de protéger les plaies et les pansements. Mais, il y a aussi ceux qu’on appelle bandages de contention.

Bandage de protection

Le bandage sert principalement de protection d’une blessure contre les agressions extérieures. Il favorise également la cicatrisation et/ou la guérison. Lorsque le cas consiste à immobiliser des membres endoloris, le bandage peut être associé à une pose d’attelle. Mais, dans tous les cas, un bon bandage doit se conformer à quelques critères. Il doit avant tout être confortable pour que la personne  soignée se sente bien à l’aise. Dans le cas contraire, la bande de soin risque de ne pas assurer sa fonction correctement. En effet, le bandage doit maintenir à une tension fixe (ou égal) tout au long du pansement pour pouvoir espérer la guérison. Puis, un bandage est aussi de qualité lorsqu’il assure parfaitement son rôle de protection. Pour se faire, il devra couvrir entièrement le pansement, ou la plaie, concerné. Et pour couronner le tout, un bon bandage c’est un bandage esthétique et qui est parfaitement propre.

Le bandage de contention

Le bandage de contention est une technique médicale qui consiste à immobiliser une partie du corps ou la totalité du corps d’une personne. Pour se faire, il faut réduire la taille des veines superficielles grâce à une compression élastique. Le bandage de contention peut être prescrit par les médecins dans différentes figures de cas. En effet, il peut être indiqué dans le cas d’une insuffisance veineuse. Il s’agit d’une pathologie qui se caractérise par une mauvaise circulation sanguine. De même, la bande de contention peut également être recommandée en cas d’œdème. Sinon, la pose d’un bandage de contention est aussi indiquée pour traiter différentes sortes de maladies telles que la phlébite, l’ulcère à la jambe, etc.